Méthodologie : construire la direction artistique d’une startup d’État

Comment créer l’identité visuelle d’un service en ligne innovant ? Étude d’un cas pratique avec TextStyle, un outil de légistique en ligne qui verra le jour très prochainement et qui est amené à fluidifier le travail de nos juristes.

NumeriCité intervient régulièrement auprès du Ministère des Solidarités et de la Santé et plus particulièrement au sein de l’incubateur des ministères sociaux pour y accompagner les startups d’État, notamment en termes de méthodologie et de gestion de projet, mais aussi en tant qu’exécutants sur certains aspects, comme le design d’interfaces utilisateur.

Depuis l’été dernier, plusieurs membres de notre équipe ont travaillé sur TextStyle, un nouveau service amené à révolutionner – oui, révolutionner – les workflows de la rédaction et de la mise à jour de textes normatifs. Pour résumer ce service, il s’agit d’un outil de légistique qui permet l’amendement de textes de manière collaborative avec versioning et suivi.

NumeriCité a assuré la direction artistique de TextStyle sur la méthode du design thinking. Il s’est agi de placer le service dans un univers puis d’affiner le positionnement, en conservant la cohérence par rapport à son objet. Les premières questions à se poser ne sont pas : Quoi mais Pourquoi et Comment. Et les réponses font appel à l’ensemble de nos cinq sens !

Concrètement, notre designer a tout d’abord constitué plusieurs moodboards – des planches regroupant images, illustrations, symboles, polices d’écriture, interfaces… Trois propositions distinctes comme autant de pistes de réflexions pour le Product Owner en charge de la conception du service.

Moodboards Avocat / Sérieux / Fun : ces deux derniers ont été choisis

Des ateliers se sont ensuite tenus avec les membres de l’équipe pour brainstomer, réfléchir sur ces pistes, et les affiner. Cette réflexion commune a conduit à la recherche de personnages ou fonctions historiques qui pouvaient représenter ce service de rédaction juridique.

Là encore, notre designer a proposé trois figures, chacunes accompagnées de leur moodboard :

  • le chancelier, qui représente l’autorité hiérarchique des magistrats du parquet,
  • Thémis, déesse de la justice dans la Grèce antique,
  • le scribe, représentation de l’administration et de la politique dans l’Egypte antique.

 

C’est ce dernier qui a été choisi pour ses nombreuses similitudes avec l’esprit de TextStyle : il est l’un des symboles de l’écriture dans l’histoire, assimilé à la rigueur et au sérieux, au même titre que les juristes ; l’écriture des hiéroglyphes se fait en colonnes, tout comme l’édition des textes juridiques…

Le logo représente l’outil principal du scribe, la palette, que l’on retrouve avec les deux trous à la base du T, tandis que la partie haute représente le calame, le pinceau en bois de roseau utilisé pour l’écriture.

C’est ainsi que cette identité visuelle a fait l’unanimité au sein de l’équipe. La démarche du design thinking a permis l’identification d’un sens plus large du service et son rapprochement à un concept fédérateur.