NumeriCité au Niger : les chantiers egov à plein régime

Dans le cadre de notre mission d’accompagnement de l’Agence nationale pour la Société de l’information (ANSI) du Niger, trois de nos experts viennent de passer deux semaines à Niamey. L’un des focus de cette quinzaine : la mise en route du développement de NigerOnline, le futur portail national en ligne.

egov-Niger-a-plein-regime

Depuis le début de l’année – nous vous en avons déjà parlé, NumeriCité intervient auprès du gouvernement nigérien, mandaté par Expertise France, dans le cadre d’une mission financée par l’AFD. Au programme, plusieurs chantiers, dont la mise en place enthousiasmante du programme Entrepreneurs d’Intérêt Général (EIG), mais aussi l’un des éléments phares de la transition eGov : la création d’un portail national de services en ligne. Fort de son expérience réussie au Vietnam, NumeriCité pilote le projet en étroite collaboration avec l’ANSI.

Les premiers mois ont été consacrés au cadrage méthodologique, technique et fonctionnel – constitution de l’équipe, choix des socles techniques, définition des services proposés. Depuis, le site a commencé à prendre forme : l’identité graphique a été définie et la partie CMS est même en voie de complétion. Notre équipe s’est rendue sur place pour accompagner la transition vers une nouvelle phase, celle qui va mener à la mise en ligne de la première version du portail national.

Niger_Atelier

L’enjeu est désormais d’assurer le développement de 2 à 5 services en ligne pour le lancement. Plus d’une cinquantaine de démarches ont été priorisées pour la mise en place du MVP. Ainsi, à l’image de service-public.fr, il s’agira d’accompagner les citoyens dans la réalisation de leurs démarches administratives, soit en les aiguillant vers les services compétents, soit en leur donnant accès à des services en ligne disponibles sur le portail national ou sur des portails partenaires. Pour les mettre en place, il faut également recueillir les éléments de contenu nécessaires auprès des ministère concernés. Aussi, un atelier s’est tenu le lundi 12 octobre, réunissant les ministères pour créer un réseau de collecte des différentes procédures de délivrance des documents administratifs.

Le développement sera mené par une agence locale, dont les équipes sont encadrées par notre directeur technique afin d’assurer un transfert de compétences, aussi bien techniques que méthodologiques, avec la mise en place d’un environnement de travail partagé. Les ambitions sont élevées tandis que les délais sont serrés. Ainsi, le travail s’effectue sur plusieurs fronts : les fruits du programme EIG (5 services à découvrir ici) alimenteront eux aussi NigerOnline, au même titre que deux autres services en ligne, la création d’entreprise et la demande de permis de construire, développés dans le cadre du programme Doing Business 2020, piloté par l’ANSI avec l’appui de NumeriCité. Autant dire que les chantiers d’egov tournent à plein régime au Niger d’ici le lancement prévu du portail national, prévu début septembre.